Comment arroser une orchidée ?

par Auguste et Claire
64 vues
Comment arroser une orchidée ?

Les orchidées sont des plantes épiphytes. Elles poussent naturellement dans des environnements tropicaux et subtropicaux et sont donc souvent exposées à un cycle naturel de sécheresse et d’humidité. Lorsqu’elles ne sont pas dans leur environnement naturel, il est important de comprendre comment les arroser correctement pour qu’elles ne fanent pas.

Arroser une orchidée dans un environnement domestique

Dans un environnement domestique, vous devez reproduire les conditions de vie des orchidées dans la nature. De plus, plusieurs facteurs peuvent influencer l’arrosage d’une orchidée qui n’est pas dans son environnement naturel. Ces facteurs comprennent le type de l’orchidée, la température ambiante et l’humidité de l’environnement dans lequel elle se trouve ainsi que le type du substrat.

Par ailleurs, il existe une astuce courante appelée méthode « trempage et séchage » qui permet d’arroser des orchidées. La méthode « trempage et séchage » consiste à retirer l’orchidée de son pot. Elle doit ensuite être placée dans un récipient rempli d’eau tiède où la plante reste trempée pendant environ 15 à 30 minutes.

L’opération peut être répétée en s’assurant que le substrat est sec à chaque fois.

À quelle fréquence arroser une orchidée ?

La fréquence d’arrosage d’une orchidée dépend de la saison et de l’environnement dans lequel l’orchidée est cultivée. Les orchidées peuvent nécessiter un arrosage fréquent lorsque les températures sont plus élevées pendant les mois d’été.

En revanche, en hiver, les températures sont plus fraîches. Vous n’aurez pas besoin d’arroser vos orchidées au rythme de l’été. En effet, plus les températures sont fraîches, moins les orchidées auront besoin d’être arrosées.

Vous pouvez également adapter la fréquence d’arrosage de vos orchidées en observant leurs aspects et l’aspect du substrat. Généralement, une orchidée doit être arrosée lorsque le substrat dans lequel elle est plantée est sec au toucher.

Cependant, il faut garder à l’esprit qu’il vaut mieux sous-arroser vos orchidées plutôt que de les arroser de trop, car les racines d’une orchidée trop arrosée pourrissent.

Où mettre les orchidées dans le jardin ou dans la maison ?

Où mettre les orchidées dans le jardin ou dans la maison ?

Dans un jardin, les orchidées s’épanouissent dans un emplacement partiellement ombragé où elles bénéficient d’une lumière filtrée. Les feuilles des orchidées sont très délicates. Vous devez donc éviter de les exposer directement au soleil intense.

Si vous les plantez directement dans la terre, vous devez aussi vous assurer que le sol dans lequel elles sont plantées est bien drainé. Cela permet d’éviter que les racines ne pourrissent.

En revanche, dans la maison, les orchidées doivent être placées dans un endroit lumineux, mais veillez à éviter les emplacements proches des fenêtres exposées au soleil. De plus, si l’air de votre maison est trop humide, cela pourrait favoriser des maladies fongiques. Dans ce cas, une bonne ventilation est importante.

Si l’air de la maison est sec, vous pouvez utiliser des humidificateurs pour augmenter l’humidité ambiante afin de garantir une bonne croissance de vos orchidées.

Les orchidées ont besoin d’être arrosées avec soins pour grandir et fleurir correctement. Avant tout arrosage, il est important de vérifier si le substrat a des trous de drainage adéquats. Il faut également éviter d’arroser directement les feuilles et les fleurs, car cela peut entraîner l’apparition de maladies fongiques.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire