Quand et comment tailler les rosiers grimpant ?

par Auguste et Claire
51 vues
Taille rosier grimpant : quand et comment le faire ?

Habituellement utilisés pour habiller les pergolas, les murs ou les façades, les rosiers grimpants sont des plantes à fleurs qui fleurissent en vagues successives de mai-juin jusqu’aux gelées. Dans un jardin ou dans n’importe quel autre endroit respectant leurs conditions de vie, les rosiers grimpants ont la capacité de grimper à des supports stables auxquels ils s’accrochent, ce qui offre un rendu des plus esthétiques. Cependant, pour qu’ils puissent fleurir correctement, il leur faut un entretien rigoureux.

Quand tailler vos rosiers grimpants ?

La taille des rosiers grimpants se fait à des périodes précises selon leur variété et leur aptitude à refleurir ou non dans l’année.

La taille du printemps

Bien souvent, les rosiers grimpants se taillent au début du printemps avant le développement de nouvelles pousses. La taille à cette période de l’année simule la croissance de la plante à fleurs et favorise une floraison abondante.

Au printemps, la taille des rosiers consiste à enlever les branches mortes ainsi que celles endommagées ou faibles. Pour ce faire, vous devez couper les branches près de la base. Cela permet d’encourager de nouvelles pousses plus vigoureuses.

La taille d’entretien

La taille d'entretien

Cette taille se fait tout au long de la saison de croissance. Elle permet de garder les rosiers sous la forme et à la taille de votre choix.

La taille d’entretien se fait en coupant les branches indésirables ou désordonnées. Afin d’éviter les blessures ou des maladies, vous pouvez également tailler les branches du rosier qui se croisent (ou frottent les unes contre les autres).

La taille d’automne

La taille d’autonomie s’effectue pour préparer les rosiers grimpants pour l’hiver. Elle doit être légère et a pour but d’éviter que les branches ne se balancent excessivement au vent et soient endommagées.

À l’automne, vous devez couper les branches qui sont très longues d’environ un tiers de leur longueur.

Comment tailler vos rosiers grimpants ?

La taille d’un rosier grimpant peut se faire sans l’aide d’un fleuriste. Mais pour réussir cette taille, vous devez vous munir d’un bon sécateur et d’un coupe-branche. Puis il faut :

Supprimer le bois mort du rosier grimpant

Cette surpression au ras de la souche permet de booster la croissance du rosier grimpant et favorise une floraison abondante. Il faut noter qu’en plus des bois morts, les bois abîmés et les branches chétives sont aussi à couper.

Couper au ras les branches charpentières du rosier grimpant.

Ici, vous devez laisser approximativement 3 à 4 yeux sur chaque rameau. De même, il est possible de conserver une nouvelle branche. C’est en effet cette nouvelle branche qui servira à former une nouvelle charpente. Elle poussera horizontalement pour favoriser l’émergence de pousses latérales.

Raccourcir les branches secondaires

Cela se fait en fonction de la vigueur des branches latérales et plus récentes. Si la branche est chétive, il faut la tailler après le 3e œil. En revanche, pour une branche plus robuste, il faut moins raccourcir en comptant cinq yeux.

Pour qu’ils croient et fleurissent de façon abondante, les rosiers grimpants ont besoin d’entretien et de soins. N’hésitez pas à faire appel à un jardinier si vous avez des difficultés à entretenir votre rosier grimpant.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire